Languages

Il n'est pas possible de répondre simplement par oui ou par non à cette question. Les achats durables forment un ensemble complexe de facteurs qui font que les implications en matière de coûts et de fixation des prix ne peuvent être que difficilement données en toute généralité, mais doivent être examinées au cas par cas et avec le temps. Pour préciser ce point, quelques exemples sont donnés ci-dessous :

  • Dans certains cas, les acheteurs sont confrontés à un large éventail de produits, pour un achat déterminé. L'achat global de fournitures de bureau (crayons, porte-plumes, ciseaux, papier, enveloppes, etc.) en est un exemple typique. La surveillance permanente des aspects liés au prix et à l'environnement pour la liste complète des fournitures exige un suivi précis de la part du fonctionnaire dirigeant. Une simplification de l'offre, combinée à un choix clair en faveur de produits durables, peut souvent procurer des avantages sur les plans budgétaire et durable, en raison de l'effet d'échelle obtenu.
  • Les coûts d'acquisition de produits peu énergivores, comme des immeubles, des voitures électriques, les lampes à LED, des appareils ménagers et de bureau économes en énergie, etc., peuvent, dans certains cas, être plus élevés que ceux de produits plus énergivores. Toutefois, si, outre les coûts d'acquisition, on prend également en compte la consommation annuelle et la durée de vie de ces produits, les coûts revêtent un tout autre aspect. Cette méthode de calcul des coûts, qui ne tient pas uniquement compte du prix d'acquisition, mais également des coûts d'utilisation, d'entretien, de retrait d'emploi et environnementaux, est également appelée « analyse des coûts du cycle de vie ».
  • En ce qui concerne les approvisionnements, les responsables logistiques suivent régulièrement l'évolution de leurs stocks internes et placent des commandes de réapprovisionnement lorsque ces stocks menacent de s'épuiser. Souvent, c'est là la manière habituelle de travailler. Mais toute nouvelle procédure d'achat est une occasion de réévaluer et de redéfinir les habitudes, besoins et consommations. Lors de telles considérations, de nouvelles alternatives (moins chères, innovantes et responsables en matière d'environnement et sociétalement) voient souvent le jour. Dans certains cas, celles-ci peuvent se révéler beaucoup plus efficientes et durables que ne pourrait l'être le fait d'acheter suivant la routine habituelle. C'est ainsi qu'à l'occasion de l'acquisition de nouvelles voitures, il peut être intéressant d'examiner le parc automobile actuel ou les modes de transport actuels des collaborateurs. Il peut être également possible de remplacer certains produits par un service ; pensons par exemple au remplacement des lampes dans les grands immeubles par un contrat d'entretien de l'éclairage. 
  •  L'offre et les prix des produits sont, bien entendu, en constante évolution. C'est ainsi qu'il y a quelques années, le bois provenant de forêts gérées durablement s'obtenait difficilement et était relativement cher. Au jour d'aujourd'hui, cet assortiment de bois durable est couramment de stock en Belgique. En tant qu'acheteur, vous avez donc tout intérêt à vérifier quelles sont les nouvelles possibilités et éventuelles indications de prix, avant de lancer un nouveau marché public. Ce qui est cher aujourd’hui ne l'est pas nécessairement demain.
  • Les différents choix politiques et sociétaux influencent enfin le processus d'achat. La question surgit, dans ce contexte, de savoir si le fait de toujours acheter au moindre prix est tolérable dans tous les cas ? Un service peut-il risquer de compromettre sa réputation en achetant toujours les produits les moins chers (et peut-être non responsables) ? Le débat sur les conditions indignes de la personne humaine découlant, par exemple, des achats au meilleur prix de pierres de taille ou de pavés, de vêtements, de travaux du bâtiment (dumping social) ou de services de nettoyage et de traduction, est aujourd'hui d'actualité. 
En premier lieu, chaque produit, service ou travail a ses propres aspects de durabilité. Ce sont sur ces aspects que vous pouvez avoir un impact. C'est ainsi qu'à l'occasion de l'achat de café, vous pouvez avoir un impact sur le commerce équitable et la culture biologique, mais pas sur l'économie sociale ni sur les groupes à risque. Pour bien choisir parmi tous les critères de durabilité possibles, il est important qu'en tant qu'acheteur, vous sachiez quels leviers de durabilité vous pouvez actionner par votre achat. Ceci vous permet de travailler de manière ciblée et de ne pas dériver vers des aspects de durabilité moins importants qui pourraient être intégrés dans un cahier spécial des charges. 
 
Outre les aspects de durabilité pertinents liés à un produit, service ou travail, il est également possible au service d'achat d'imprimer ses propres accents à partir de son organisation et de les intégrer dans son processus d'achat. C'est ainsi que la réduction des coûts ou la diminution de l'impact CO2 peut constituer un objectif important pour le service d'achat. 
 
Acheter durablement constitue actuellement un exercice d'équilibre entre deux piliers, entre la réalisation des objectifs politiques de durabilité (dépendant du produit) qui sont importants pour l'ensemble de la société, d'une part, et les priorités et ambitions (de durabilité) au sein du service d'achat, d'autre part. L'idée peut se traduire dans une structure matricielle pouvant aider les services d'achat à se concentrer sur certaines priorités, en fonction de ce qui est sociétalement responsable pour le produit/service et de ce que la propre organisation estime important. Cette idée se concrétise souvent par ce que l'on appelle le « test de durabilité ». 
 
Vous trouverez toutes les informations sur ce test de durabilité dans le processus d'achat ici.

Comme souligné ci-dessus, le développement durable est transfrontalier et intergénérationnel. La collaboration avec des pays tiers est non seulement utile pour échanger de bonnes pratiques, par exemple, mais est également cruciale si nous souhaitons mener une politique fructueuse de développement durable. L'IFDD collabore donc étroitement avec ses pairs internationaux et est active dans différents forums multilatéraux.