Languages

La transparence à l'égard des parties prenantes au sujet des activités durables au sein d'une organisation constitue un aspect important de la responsabilité sociétale. Le rapport de durabilité en constitue le moyen par excellence, qu'il soit ou non intégré dans le rapport annuel.

Il existe des directives d'élaboration d'un rapport de durabilité. Les directives (ou normes) GRI sont des normes reconnues sur le plan international pour l'élaboration d'un rapport de durabilité. En 2014 et 2015, six services publics fédéraux ont appliqué ces directives, dans le cadre d'un projet pilote. Cinq parmi eux ont également établi un rapport de durabilité basé sur les directives GRI G4 qui étaient applicables à l'époque. À l'automne 2016, la GRI a transformé les directives G4 en des normes GRI modulaires et structurées. Un rapport peut encore être établi selon les directives GRI G4 jusqu'au 1er juillet 2018 ; à partir du 1er juillet 2018, le rapport doit être établi suivant les exigences mentionnées dans les normes GRI.