Languages

Des ambassadeurs belges pour promouvoir le développement durable en 2020

Bruxelles, mardi 14 janvier 2020 – Pour la quatrième fois consécutive, la Ministre du Développement durable, Marie-Christine Marghem, a désigné plusieurs ambassadeurs chargés de sensibiliser le grand public aux objectifs de développement durable (SDG) des Nations Unies. 7 organisations – le Port d’Anvers, la Ville d’Harelbeke, Diogène, l’Union Wallonne des Entreprises, SDSN Belgium, l’Union Royale Belge de Football et le Service de lutte contre la pauvreté – lanceront des actions concrètes en qualité de « SDG Voice 2020 » afin de tendre vers la réalisation des SDG.

Une pierre nationale à un édifice mondial

Les 17 Sustainable Development Goals (SDG) du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies constituent un plan d’action mondial destiné notamment à endiguer la pauvreté dans le monde, à lutter contre les inégalités ou encore à juguler le changement climatique. Afin de promouvoir ces objectifs en Belgique, la Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Marie-Christine Marghem, a sélectionné pour la quatrième année consécutive, sur avis de son administration et d’un jury externe, plusieurs ambassadeurs baptisés les « SDG Voices ». Dès aujourd’hui, le Port d’Anvers, la Ville d’Harelbeke, Diogène, l’Union Wallonne des Entreprises, SDSN Belgium, l’Union Royale Belge de Football et le Service de lutte contre la pauvreté peuvent se targuer de porter le titre de « SDG Voice 2020 ».

Les SDG Voices à la poursuite d’objectifs de durabilité univoques

« Les initiatives des SDG Voices sont indispensables à la réalisation des SDG à l’horizon 2030. Ces porte-drapeaux assurent la communication sur les objectifs de durabilité et encouragent citoyens et entreprises à passer l’action », tels sont les mots de Marie-Christine Marghem. Cette campagne doit faire prendre conscience aux organisations qu’elles peuvent intensifier leurs efforts en matière de durabilité en intégrant les SDG dans leur stratégie et leur fonctionnement général. Au niveau des citoyens, la campagne entend inciter chacun à participer à l’exercice de réflexion sur sa contribution au programme de développement durable.

 

Un jury d’experts a retenu les septs organisations suivantes afin d’entreprendre des actions concrètes autour des SDG:

  • l’Union Wallonne des Entreprises (UWE): En tant qu'organisation sectorielle du monde des entreprises en Wallonie, l'UWE entend promouvoir les SDG auprès des start-ups, des moyennes et grandes entreprises actives dans tous les secteurs en Wallonie. L’UWE a l'intention de transposer les SDG dans le monde des entreprises au travers de brochures et d'un catalogue d'actions concrètes (clé sur porte). De plus, les entreprises pourront assister à des ateliers de 90 minutes destinés à les initier à « l'ABC des SDG ».
  •  Le Port d’Anvers: Fort de sa politique RSE flambant neuve et d'une feuille de route SDG, le Port d'Anvers souhaite atteindre les minima olympiques pour l'ensemble des 17 SDG et vise même la médaille d'or pour ses cinq SDG cibles : 3, 8, 9, 11 et 13. Avec quelque 900 entreprises établies dans le port et près de 144 183 personnes travaillant directement ou indirectement pour lui, il s'agit là d'un plan ambitieux. Tout au long de l'année, le Port d'Anvers organise différentes actions de sensibilisation pour son vaste réseau, comme le déploiement d'un nouveau business plan dans lequel les SDG jouent un rôle central.
  •  l’Union Royale Belge de Football: Au travers de sept reportages captivants, l’URBSFA veut transmettre sa flamme pour les SDG aux supporters de nos équipes nationales. Ces reportages mettent en lumière des projets liés au sport et aux SDG en faisant appel à une série de figures de proue du ballon rond. De plus, en décembre 2020, l’URBSFA réunira les organisations sportives pour un dialogue intéressant sur les contributions qu’elles peuvent apporter à la concrétisation des SDG à l’horizon 2030.
  •  Diogène: En lançant son concours « Filming for the SDGs » à l’occasion du Millenium Film Festival, Diogène appelle les jeunes de 8 à 26 ans à traduire les grands thèmes de la durabilité (dérèglement climatique, inégalités sociales, éducation et société durable) en un spot vidéo.
  •  La ville d’Harelbeke: Les SDG ont déjà marqué de leur empreinte les plans stratégiques d’ Harelbeke. Il est maintenant temps de faire de cette nouvelle politique une réalité. Au travers d'une série d'actions informatives et ludiques, la ville d’Harelbeke explique les tenants et les aboutissants des SDG à ses citoyens, aux écoles et aux entreprises. Si des cabines électriques aux couleurs des SDG et un mur de graffitis illustrant le même thème illumineront bientôt la ville, l'habitant d’Harelbeke (« Oarelbekenaar ») partira également bientôt à la rencontre des « Weirelddoelen » lors de divers évènements urbains organisés dans le cadre de la campagne « Oarelbeke Weireldstad ». Les SDG seront par ailleurs intégrés dans le programme des écoles d’Harelbeke et des ateliers SDG seront organisés pour les entreprises du coin.
  • SDSN Belgium: Avec le SDG Youth Hub, SDSN Belgium souhaite rassembler des étudiants de Bruxelles, de Wallonie et de Flandre pour agir ensemble en faveur des SDG. Les étudiants seront guidés et incités à impliquer davantage les SDG dans l'enseignement, la recherche et les services de leur haute école ou université.
  • Le Service de lutte contre la pauvreté: évalue si les personnes précarisées peuvent mener une vie digne. Il instaure un dialogue entre les personnes en situation de pauvreté et les acteurs sociaux et associations sociales et compile les conclusions dans un rapport biannuel. Cette année, le rapport se concentre sur la pauvreté et la société durable. En qualité de SDG Voice, le Service de lutte contre la pauvreté s'engage à diffuser ce thème auprès du grand public.

« Si nous voulons atteindre les objectifs de développement durable (SDG) des Nations Unies, nous devons tous nous engager. Et cela passe obligatoirement par dispenser les informations nécessaires, une sensibilisation et des exemples concrets. Les SDG Voices ont pour mission d’inspirer tous les citoyens et de les encourager à contribuer à un avenir durable », comme le souligne Dieter Vander Beke, directeur de l’IFDD..

L’Institut fédéral pour le Développement Durable (IFDD)

L’Institut fédéral pour le Développement Durable (IFDD) est un centre d’expertise attaché à la Chancellerie du Premier Ministre, mais qui relève de la compétence de la Ministre de l’Environnement et du Développement durable. Des services publics, des organisations et des entreprises s’adressent à nous pour obtenir des conseils sur l’entreprise socialement responsable, les entreprises et les droits de l’Homme, les marchés publics durables, les évènements durables et les objectifs de développement durable (SDG). Nous élaborons des lignes stratégiques autour de ces thèmes et les concrétisons ensuite dans des projets au sein ou en dehors des autorités.

Pour plus d’informations :

  • www.sdgs.be
  • #sdgvoices #sdgvoices2020
  • Retrouvez les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies sur le lien suivant

Pour plus d’informations sur les SDG Voices :

Vous trouverez sur notre site internet une brève description de chacune des SDG Voice :

  • Port d’Anvers
  • Ville d’Harelbeke
  • Diogène
  • Union Wallonne des Entreprises
  • SDSN Belgium
  • l’Union Royale Belge de Football
  • Service de lutte contre la pauvreté

Vous pouvez également contacter :

Anneleen Malesevic, communication IFDD (NL/FR): anneleen.malesevic@fido.fed.be - + 32 2 501 04 71