Languages

La définition la plus courante du Développement durable est fournie à l'échelon de la politique internationale, à savoir dans le rapport Brundtland des Nations Unies, publié en 1987. Le Développement durable est décrit comme un développement répondant aux besoins d’aujourd’hui sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Cette définition contient deux éléments-clés : "besoins" et "limitations". Les besoins des pauvres qui doivent être une priorité, et les limitations que la société et notre technologie doivent imposer par rapport à l'utilisation de notre environnement. Le développement durable couvre donc un agenda gigantesque qui essaie de modifier notre société en profondeur afin de résoudre des problèmes dépassant souvent le niveau local. Les problèmes environnementaux ne s'arrêtent pas aux frontières. De même, nous ne pouvons nous attaquer seuls au volet économique du développement durable dans ce monde imbriqué qui est le nôtre. Dès lors, l'aspect social exige également qu'on lui accorde une approche internationale.

De nombreuses mesures incitatives sont prises au niveau politique international mais, inversement, la collaboration internationale est également fortement recommandée. Dans ce cadre, les Nations Unies jouent traditionnellement un rôle très important. Il ne s'agit cependant pas de la seule institution pertinente comme vous pourrez le constater dans cette partie de notre site internet. Au sein de l'IFDD, et plus particulièrement de la Cellule Stratégie et Planification, il est donc primordial d'assurer un suivi attentif de la politique internationale. L'IFDD intervient également dans la détermination de la position belge. Et ce, via la CoorMulti ou au sein de la Direction générale Affaires européennes. Elles sont, toutes deux, des outils de coordination intrafédérale au sein du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement. Elles assurent la coordination de la préparation, de la définition, de la représentation, de la gestion et du suivi de la politique multilatérale (CoorMulti) et européenne (DGE) de la Belgique. Naturellement, l'IFDD est présent au sein d'autres organes. On peut ainsi citer les groupes de travail "Politique internationale" de la Conférence Interministérielle pour le Développement durable (CIMDD) et de la Commission interdépartementale pour le Développement durable (CIDD).