Languages

SPF Santé publique organise une journée d'information sur la durabilité des produits de soin.

De nos jours, à chaque petite imperfection de beauté sa poudre, sa crème, son flacon ou son tube. Or, nombre de ces remèdes miracles sont issus de sources végétales ou animales nuisibles à la biodiversité. Les innombrables labels de qualité présents sur le marché sont-ils fiables ? Comment, en tant que consommateur, opérer un choix judicieux ? Le SPF Santé publique fait toute la clarté sur ces questions le jeudi 30 novembre !

Chaque jour en Belgique, nous utilisons en moyenne 18 grammes de produits de soin par personne. Les cosmétiques jouent donc un rôle prépondérant dans notre vie quotidienne. Les méthodes de production et la composition de ces produits sont des plus diverses : du « fait maison » au « produit par des multinationales » à l’aide d’ingrédients tantôt artificiels, tantôt 100 % naturels. Les substances chimiques employées lors de la production se retrouvent ensuite dans l’environnement, ce qui met inévitablement à mal la biodiversité. Pas évident non plus pour le consommateur d’y voir clair avec les multiples certificats et labels qui inondent le marché et d’éviter les produits nocifs.

Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement organise une séance d’information sur ce thème complexe le jeudi 30 novembre de 9h00 à 13h00. Des acteurs du marché, des scientifiques, des organisations sociétales et les autorités lèveront un coin du voile sur le monde des produits cosmétiques et de soin, et traiteront de l’impact qu’ont ces produits sur notre santé ainsi que sur l’environnement.

La séance d’information se tiendra de 9h00 à 13h00 dans les locaux du Centre Pacheco à Bruxelles. Vous pouvez vous inscrire via ce lien.