Languages

Selon une étude de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, 3 travailleuses sur 4 ont été confrontées à au moins une forme de discrimination, préjudice, inégalité de traitement et tensions au travail sur base de leur grossesse ou maternité. 22% des travailleuses enceintes ont été confrontées à des discriminations directes et 69% ont subi de la discrimination indirecte. Etant donné la problématique sociétale majeure que représentent les discriminations liées à la grossesse et la maternité pour les travailleuses belges, l’Institut  lance une nouvelle campagne de sensibilisation intitulée « Maman reste à bord ».